1. RSE

  2. Nos engagements

  3. La planète

La Planète : favoriser la transition énergétique

...et réduire l'impact environnemental. Le Groupe considère qu’il a une responsabilité et un rôle en matière de lutte contre le changement climatique et la pollution, protection de l’environnement, préservation des ressources.

Acteur multi-énergies, le groupe Butagaz considère qu’il a une responsabilité et un rôle à jouer en matière de lutte contre le changement climatique et la pollution, de protection de l’environnement, de préservation des ressources, et en incitant ses clients à consommer moins et mieux.

Les énergies alternatives

Butagaz est devenu un groupe multi-énergies favorisant des approvisionnements biosourcés pour son activité traditionnelle autour du gaz : biopropane et biobutane pour toutes les typologies d’utilisateurs, biométhane pour les professionnels.

" Quand on nous propose une énergie bio qui, en termes de coûts, reste accessible, on a vite réfléchi"

Témoignage de Nicolas Arnaud, dirigeant de la conserverie du Manoire et client du groupe Butagaz.

Découvrez notre offre biopropane

Le groupe développe également des propositions alternatives avec les Granulés de Bob (pellets), le photovoltaïque et des contrats d’électricité verte pour les particuliers et professionnels. 

Depuis le mois de mai 2021, un cap a été franchi avec l’intégration au groupe Butagaz de deux entreprises régionales, Solewa et Soltea– implantées dans l’Ouest et le Sud-Ouest – expertes dans la conception, l’installation et la maintenance de centrales photovoltaïques.

" L'amélioration continue de notre performance globale est une valeur essentielle de notre entreprise"

Témoignage d'Emmanuel Pousset, directeur de Solewa, filiale du groupe Butagaz

La transition énergétique

Dans l’optique de « consommer moins et mieux », le groupe Butagaz partage les “Éco-gestes de Bob” et propose à ses clients des dispositifs favorisant une consommation responsable et durable : remplacement de chaudières énergivores, installation de panneaux photovoltaïques, rénovation thermique, neutralisation et remplacement de cuves à fioul. 

Par ailleurs, le groupe Butagaz s'engage à jouer un rôle actif dans la transition énergétique de proximité et à la mettre à la portée de tous, avec sa Fondation.

En savoir plus sur notre Fondation

L'empreinte carbone

Le calcul de l’empreinte carbone se fait dans une approche “Cycle de Vie”, qui inclut à la fois les impacts indirects liés aux intrants, les consommations d’énergie de sa propre organisation et les rejets induits par la consommation.

LE SAVIEZ-VOUS ? 

Le groupe Butagaz s'engage pour une réduction de 20% de son empreinte carbone directe d'ici 2024. Des actions de réduction sont déjà en cours pour atteindre cet objectif: passage à l'électricité verte, audits énergétiques, sensibilisation des collaborateurs aux comportements éco-responsables, etc.

La compensation carbone

En 2021, Butagaz a compensé le CO2 émis par le chauffage gaz de ses clients particuliers et le cycle de vie de ses bouteilles de gaz. Cela a représenté 700 324 tonnes de CO2 compensées par le soutien de projets à impacts positifs, de réduction ou de capture du carbone, partout dans le monde.

Dans le cadre de son partenariat avec la Fédération Française de Handball, Butagaz compense également les émissions de CO2 générées par les déplacements en avion des équipes de France.

En savoir plus sur la compensation carbone

LE SAVIEZ-VOUS ?

En 2020, Butagaz a compensé 567 370 T de CO2 pour les bouteilles de gaz, le chauffage au gaz propane et gaz naturel de ses clients particuliers.

La protection de l’environnement

  • Le transport et la logistique

    Dans ses activités de transport et logistique, le groupe favorise le remplacement de ses flottes par des véhicules hybrides ou accompagne ses prestataires dans le choix de véhicules “propres” (camions roulant au gaz naturel notamment). Par ailleurs, un programme de formation à l'éco-conduite a été initié et touchera à terme toutes les entités du groupe et partenaires.

  • La gestion des déchets

    Une équipe dédiée a été constituée pour dresser une cartographie des déchets visant à définir les conditions d’une diminution des volumes et la mise en place de filières de valorisation locales.

  • Le plan de conversion des sites industriels

    Le groupe a initié un plan de conversion de ses sites en développant un programme de remplacement des chaudière fioul et le passage à l'électricité verte de l'ensemble de ses installations.

Découvrez d'autres témoignages

Témoignage de David Fortin, client Viséo bio

Le groupe Butagaz intègre ses clients particuliers dans sa lutte contre le changement climatique et la protection de l’environnement. Pour ce faire, il est devenu un groupe multi-énergies favorisant des approvisionnements biosourcés, c’est-à-dire de ressources naturelles dont le stock peut se reconstituer sur une période courte : gaz verts, électricité verte et granulés de bois. 

Depuis juin 2020, le groupe Butagaz commercialise les bouteilles Viséo avec au moins 20 % de biobutane, un gaz vert produit à partir de la biomasse, une des cinq familles issues de ressources renouvelables – comme le solaire ou l’éolien par exemple – ce qui en fait un produit biosourcé. Leur utilisation et performance sont identiques aux versions butane antérieures.

 

Plus écologique mais aussi plus pratique, la bouteille Viséo (10 kg de gaz) est légère et dotée de 4 fenêtres transparentes permettant un contrôle permanent du niveau de gaz. De plus, Viséo se caractérise par une grande résistance aux chocs, associée à une valve triple sécurité ainsi qu’un clip butane de connexion rapide pour une sécurité accrue. 

Client depuis 2008, David Fortin, habitant de l’Oise, a choisi la bouteille Viséo pour sa cuisine. Convaincu par son ergonomie, sa facilité de connexion et séduit par la stabilité du prix pratiqué, David Fortin a adopté avec enthousiasme la bouteille Viséo biobutane dès sa sortie : « Nous souhaitions réduire notre empreinte carbone et nous avons été convaincus par ce gaz biosourcé à 20 % tout en conservant la praticité et la flexibilité des bouteilles de gaz. La plus-value environnementale nous semble très importante. » Ce choix s’inscrit dans une relation client qualifiée de “fiable et réactive” avec Butagaz.

Témoignage d'Alexandra Caix, cliente granulés de bois

Depuis 2017, le groupe Butagaz propose des granulés de bois, une énergie de chauffage économique, souple et respectueuse de l’environnement. Les granulés sont fabriqués à partir de sciure d’arbres résineux issus des forêts ardennaises, landaises et auvergnates. Ils assurent un meilleur rendement comme en témoigne leur certification DIN Plus, gage de leur haut pouvoir calorifique (4,9 kWh/kg). Ils s’utilisent dans des appareils de chauffage spécifiquement conçus pour leur combustion (poêles ou chaudières à granulés).

Le groupe Butagaz offre la possibilité d’une livraison d’une palette à domicile en deux fois, au plus près du lieu de stockage, un paiement en 3 fois sans frais et le choix entre deux tailles de sacs (8 ou 15 kg de granulés) afin de simplifier la vie de ses clients. La consommation de granulés de bois sur l’année se calcule en fonction de la consommation par jour. En moyenne, ce sont 2 tonnes utilisées par foyer sur l’année, soit environ 2 palettes de granulés de bois en sacs de 8 kg. Butagaz propose à tous ses clients de participer à la protection de notre planète en recyclant les emballages des sacs et les palettes. Ils sont récupérés gratuitement chez les clients lors de la livraison suivante pour leur donner une seconde vie.

Cliente depuis 2017, Alexandra Caix a opté pour les granulés de bois en remplacement d’une vieille chaudière au fioul. « Cette solution nous permet de chauffer toute la maison d’octobre à avril et une palette nous suffit pour l’hiver. » Alexandra ajoute que son choix a été aussi guidé par des délais de livraison raisonnables et un prix abordable que Butagaz propose de lisser en un paiement en trois fois. Mais sa principale motivation pour cette énergie repose sur sa contribution environnementale : « Choisir les Granulés de Bob, c’est choisir de ne pas déforester et respecter la biodiversité car les granulés sont issus de déchets de scieries. »

Témoignages de Fabrice Lamotte et Fabrice Karolczack, de la société Oissel Transports

Butagaz favorise l’usage de camions au GNL (Gaz Naturel Liquide) ou GNC (Gaz Naturel Comprimé) par ses partenaires transporteurs pour diminuer l’empreinte carbone de ses activités. Ce carburant impose de nouvelles habitudes de conduite et se révèle particulièrement adapté pour la circulation en milieu urbain. Un chauffeur et un formateur de la société Oissel Transport, qui a inclus un camion GNC dans sa flotte en 2019, apportent leurs témoignages de professionnels de la route.

Avec des réglementations qui ne cessent de se durcir, notamment pour les livraisons en centre-ville, les transporteurs routiers sont de plus en plus nombreux à étudier l’option de camions roulant au gaz à la place du diesel pour le renouvellement de leur flotte. C’est notamment une alternative étudiée très attentivement depuis l’apparition des “Zones FE” (zones à Faible Émission) – introduites par la Loi d’Orientation des Mobilités, dite loi LOM, datant du 24 décembre 2019 – qui imposent des restrictions de circulation dans les principales métropoles urbaines. Prestataire de Butagaz pour le transport de bouteilles, la livraison de gaz en citerne pour les particuliers ou les professionnels et la logistique entre usines et dépôts du Groupe, la société Oissel transport dispose d’un camion GNC (Gaz Naturel Comprimé) conduit par Fabrice Lamotte, chauffeur habilité matières dangereuses depuis 1987. « Il n’y a pas d’appréhension particulière à conduire un camion roulant au gaz, comme tous mes collègues qui travaillent pour Butagaz, je connais très bien les caractéristiques du gaz et je suis habitué à respecter des procédures de sécurité », précise avec un sourire Fabrice. « C’est à la pompe qu’on apprécie d’abord le changement de carburant. Il n’y a pas d’odeur désagréable et de risque de glisser sur une flaque lorsqu’on fait le plein comme lorsqu’on remplit les réservoirs avec du diesel. La conduite change également car le moteur demande à rester plus haut dans les tours pour être performant. Au début, on ne s’en rend pas vraiment compte car le moteur est moins bruyant, cela demande de conduire un peu plus “aux cadrans” en vérifiant visuellement sur le compte-tours. Mais la diminution du bruit est un vrai avantage. En fin de journée, on ressent vraiment la différence ! »

La diminution de la nuisance sonore est un des avantages unanimement reconnus par les chauffeurs mais aussi par les riverains des zones de livraison. En ville, lors des arrêts aux feux tricolores par exemple, l’absence d’émanation et le silence de fonctionnement du moteur diminuent l’impact des nuisances sur les passants et autres usagers de la route. Fabrice Karolczack, formateur et conseiller à la sécurité pour le transport des matières dangereuses pour Oissel Transport, complète ce point de vue. « En termes de formation, nous aidons les chauffeurs à adopter de nouveaux repères car le régime moteur idéal se situe plus haut que sur un diesel. Ils doivent donc avoir une conduite plus anticipative, notamment dans les passages des carrefours, pour toujours respecter les règles de sécurité tout en maintenant un niveau de consommation optimal. L’acclimatation n’est pas très difficile car tous nos conducteurs sont certifiés suivant les règles de l’ADR (Accord pour le transport des marchandises Dangereuses par la Route) et donc très matures sur le sujet de la sécurité. De mon point de vue, le gaz est un carburant intéressant pour la distribution en zone urbaine, mais son avenir est conditionné par le nombre de stations-services qui vont s’équiper de pompes adaptées. »

"Aujourd'hui 100% de notre mix énergétique est couvert par de l'énergie verte intelligente"

Témoignage de Loïc Hervé, directeur général de Perial Asset Management

"Nous travaillons étroitement avec les collectivités locales pour réduire notre empreinte environnementale"

Témoignage d’Olivia Scaïa, responsable QHSE chez Perrenot, partenaire transport de Butagaz

Découvrez les 3 autres piliers RSE

Notre rapport RSE