1. La compensation carbone

La compensation carbone

En 2021, Butagaz a compensé le CO2 émis par le chauffage gaz de ses clients particuliers et lors du cycle de vie de ses bouteilles de gaz. Cela a représenté 700 324 tonnes de CO2 en 2021, compensées par le soutien de projets à impact positif. Chaque projet permet de réduire ou de séquestrer du CO2 mais aussi d'agir sur le plan environnemental, social et économique.

Bob l'ours bleu avec des pétales de fleurs faisant office de chevelure
8
3
0
0
0
Tonnes de carbone compensées cette année

Butagaz compense le CO2 émis

Avec Butagaz, vous faites le choix d’un fournisseur engagé pour la planète. Votre énergie est entièrement compensée par des projets à impact positif !

Nos projets de compensation carbone

Qu'est-ce que la compensation carbone ?

Les émissions de gaz à effet de serre ont des conséquences directes sur le réchauffement climatique, réduire ces émissions est donc indispensable pour limiter le réchauffement climatique sous les deux degrés, objectif voté à la COP 21. Notons que ces émissions, ont un effet global sur la planète indépendamment de la région où elles ont été émises. La compensation carbone est une démarche volontaire qui consiste à mettre en place des projets de réduction ou de séquestration d’émissions de gaz à effet de serre.

Une solution qui doit s'inscrire dans une démarche plus globale de réduction des émissions de gaz à effet de serre

Pour limiter le réchauffement climatique sous les 2°C, il faut agir sur deux leviers :

  1. Limiter autant que possible les émissions de dioxyde de carbone et des autres gaz à effet de serre dans l’atmosphère, en agissant directement sur notre consommation, sur la nature des combustibles utilisés, sur les modes de transport…
  2. Compenser les émissions restantes par le financement de projets de réduction ou de capture du dioxyde de carbone, localement ou sur n’importe quel territoire puisque nous avons vu que l’impact sur le réchauffement climatique est global.

Butagaz a actuellement pour objectif de diminuer de 20% ses émissions de CO2 d’ici à 2024

Conformément à l’article 12 de la Loi n°2021-1104 du 22 août 2021 dite « Climat et Résilience », Butagaz vous informe : 

Concernant le bilan d’émissions de gaz à effet de serre, intégrant les émissions directes et indirectes du gaz en citerne et du gaz en bouteille : 

 BD (13kg)Cube butane-6kgCube Propane - (5kg)G (13kg)Viseo - 10kgViseo - 20% bioC4Citerne Propane (1T)Citerne 20% Bio Propane (1T)Citerne 1T 100% bioC3
Emissions directes (scope 1)5,52,52,25,04,13,7321,5282,9126,9
Emissions indirectes (scope 2)2,00,90,81,81,51,3116,0102,145,8
Emissions induites (scope 3 amont+aval)48,426,823,444,338,834,43062,52695,01209,3
Total émissions par type de contenant (kg CO2e)55,830,326,451,244,439,43500,03080,01382,1
Total émission par kg de gaz4,35,05,33,94,43,93,53,11,4

Source : ACV Butagaz 2019

Concernant la démarche grâce à laquelle les émissions de gaz à effet de serre liées au gaz en citerne et au gaz en bouteille sont prioritairement évitées, puis réduites et enfin compensées : 
Butagaz a actuellement pour objectif de diminuer de 20% ses émissions directes de CO2 d’ici à 2024 :

  • Par des mesures visant à éviter d’émettre du CO2 comme la sensibilisation régulière de ses collaborateurs aux comportements éco-responsables et en investissant dans des mesures d’efficacité énergétiques régulièrement identifiées dans le cadre d’audits énergétiques.
  • En réduisant ses émissions de CO2 par le passage à l’électricité verte de ses bureaux et unités industrielles

De plus, la part cumulée de volume de gaz vert vendu à ses clients en 2021 s’établit à 2% de ses ventes (biopropane, biobutane et biométhane). Butagaz, en tant que distributeur, aspire à ce que cette part augmente dans les années à venir, au gré de l’augmentation de capacité de bio-production de ses fournisseurs.  Butagaz propose également à ses clients des énergies renouvelables : granulés de bois, solutions photovoltaïques en autoconsommation.

Conformément à la réglementation, Butagaz sensibilise ses clients à consommer moins, et les aide à réaliser leurs travaux d’efficacité énergétique au travers du mécanisme des Certificats d’Economie d’Energie (CEE). 

Enfin, Butagaz développe, investit et propose à ses clients des solutions de rénovation thermique, de remplacement de chaudières énergivores, d’installation de panneaux photovoltaïques, ou encore de neutralisation et remplacement de cuves fioul.

Comment fonctionne la compensation carbone ?

La consommation du gaz de chauffage et de gaz en bouteille émettent une quantité de carbone exprimée en kg équivalent CO2. Ces émissions carbone sont traduites en une participation financière. Ainsi, Butagaz finance un projet à hauteur du carbone émis dans l’atmosphère par la consommation de gaz en bouteille de ses clients. 
L’impact carbone de nos bouteilles de gaz, est compensé grâce au développement de projets concrets pour l’environnement avec un fort impact social. Ils sont certifiés par les instances internationales reconnues.

La protection de la forêt au Zimbabwe

La réduction de la déforestation se fait grâce à une série d'activités conçues pour améliorer de manière significative les moyens de subsistance des populations locales, telles que l'agriculture améliorée, l'apiculture, les plantations de bois de feu et la gestion des incendies. Le projet favorise la réduction des émissions grâce à la non-déforestation. 

L'apport de solutions alternatives de cuisson au Burkina Faso

L'apport de nouvelles solutions de cuisson va permettre de réduire les émissions de CO2. Butagaz agit également pour une meilleure santé et un accès à l'éducation et à l'emploi pour les femmes.

L'accès à l’énergie renouvelable en Inde

En Inde, le charbon est très majoritairement utilisé comme combustible, par le secteur économique mais aussi par les foyers, cause d’une pollution importante et de maladies respiratoires infantiles. Ce projet d’énergie éolienne s’attaque à ces problèmes en fournissant une source d’électricité renouvelable, non émettrice de carbone et participant à la transition énergétique du pays. De plus le projet profite également aux villages environnants par la création d’emplois liée au développement de tels projets. 

L'amélioration de l'accès à des équipements d'énergie propre à Haiti

A Haïti, plus de 90 % de la population cuisine sur des fourneaux traditionnels à charbon de bois. Cette pratique a non seulement contribué aux graves problèmes de déforestation et d'érosion des sols du pays, mais elle dégage de grandes quantités d'émissions qui réchauffent la planète. Ce projet permet de faciliter l'accès à des sources d'énergie plus propres, plus modernes et moins chères.  Cela permet aux personnes qui n'ont pas les moyens de posséder des fourneaux à charbon de bois plus efficaces, des fourneaux à GPL, etc.

L'installation de panneaux solaires en Inde

Ce projet a permis l'installation de cinq sites solaires photovoltaïques dans différents endroits en Inde, pour une capacité installée totale de 205 MW. Ces installations connectées au réseau fournissent de l'énergie sans émissions au réseau électrique indien, en remplacement de l'énergie à forte intensité de carbone. 

Butagaz travaille avec l’organisme certifié South Pole pour la mise en place de ces projets à travers le monde. Découvrez l'infographie qui présente une sélection de projets soutenus par Butagaz pendant l’année 2020. Ce bilan chiffré est basé sur des données fournies par SouthPole, calculées à partir de nos contributions dans les différents projets vis-à-vis des bénéfices globaux sur les différents projets.

Télécharger notre bilan en infographie